Calendrier

Octobre 2014
D L Ma Me J V S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Prochainement!

Lun Nov 03 @19:30 -
Séance régulière du conseil municipal
Informations générales PDF Imprimer Envoyer

La municipalité

Lac-Bouchette est une municipalité du Québec (Canada), faisant partie de la municipalité régionale de comté (MRC) du Domaine-du-Roy, dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le village est nommé en l'honneur de Joseph Bouchette, un grand arpenteur du Bas-Canada durant la première moitié du XIXe siècle. C'est dans cette localité que se trouve l'Ermitage Saint-Antoine, l'un des quatre lieux de pèlerinage nationaux du Québec.

La municipalité de Lac-Bouchette est située aux abords des lacs Bouchette, des Commissaires et Ouiatchouan. Le village, situé en hauteur par rapport au reste du Saguenay–Lac-Saint-Jean, se trouve dans le massif des Laurentides, à l'endroit où ce dernier s'abaisse pour former la plaine du Lac-Saint-Jean.

 

  • Code géographique : 91005
  • Désignation : Municipalité
  • Gentilé : Lac-Bouchettien(ienne)*
  • Superficie : 919,99 km2
  • Population : 1 245
  • Date de constitution : 1971-09-25
  • Date de changement de régime : s. o.
  • Prochaines élections à la mairie : 2013-11-03
  • Mode d'élection : Bloc
  • Division territoriale : Sans division

Source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac-Bouchette

http://www.mamrot.gouv.qc.ca/repertoire-des-municipalites/fiche/municipalite/91005/

http://www.domaineduroy.ca/habiter.php?idCategorie=26&idDetail=78

http://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2006/dp-pd/prof/92-591/details/page.cfm?Lang=F&Geo1=CSD&Code1=2491005&Geo2=PR&Code2=24&Data=Count&SearchText=Lac-Bouchette&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=All&Custom=

 

Retour

 

Historique

  • Le tout début : 1878
  • Le premier arrivé à Lac-Bouchette est Paschal Dumais (1837-1911).
  • Les Dumais sont arrivés à Lac-Bouchette dans des circonstances assez curieuses.

La femme de Paschal Dumais, Sophie Beaupré, originaire de l'Ontario, recevait des lettres de sa famille disant que par là, il y avait beaucoup d'ouvrage et de bons salaires. Les Dumais et plusieurs de leurs voisins, gagnés par ces perspectives alléchantes et souffrant, à Roberval, de pénurie, sans grande chance de s'établir - toutes les terres neuves étant prises dans la localité - s'engagèrent pour cinq ou six ans, à aller travailler à Lewiston (Maine). Ils se procurèrent un tout petit peu d'argent, juste le nécessaire pour le voyage, engagèrent un charretier pour les descendre à Chicoutimi. Au moment de partir, le charretier s'avisa de leur demander quatre à cinq fois le prix d'abord fixé. Ils discutèrent autant qu'ils purent, alléguant que si tout leur argent était sorti de leur poche en arrivant au quai de Chicoutimi, c'était inutile de s'y rendre, parce qu'ils ne pourraient aller plus loin. Ce fut en vain. Alors furieux, ils lâchèrent là le charretier et avec lui, le projet de voyage.

En désespoir de cause, ils s'enfoncèrent dans les bois pour se faire une place. Ils trouvèrent à Lac-Bouchette la petite île qui leur convint, se mirent à la défricher, s'y établirent en 1882 et y restèrent.

Une de leurs filles, Éveline, raconte leurs débuts... Elle rappelle des souvenirs heureux : « Le soir, dit-elle, c'était un charme, après les journées fatigantes, de se promener sur le lac en embarcation et en chantant les chansons de chez nous...» Elle épousera Henri Girard en 1915.

  • 1878 : Au cours de l'été, Paschal vient, à travers bois, défricher une petite île sur le lac Bouchette.
  • 1880 : Paschal revient avec son fils Joseph,14 ans.
  • 1882 : En cette année historique, Paschal et sa femme Sophie, leurs enfants Éveline, Marie, Joseph et Jean arrivent à pied de Roberval.
  • 1883 : Ovide Bouchard et Alfred Larouche viennent rejoindre Paschal Dumais.
  • 1886 : Paschal construit sa petite maison à quelques centaines de pieds de son île, sur la terre ferme appelée aujourd'hui le rang de l'Écluse.
  • 1886 : Arrivée du chemin de fer au Lac-Saint-Jean.
  • 1887 : Le 19 avril, premier mariage : Thomas Gagnon, fils de Optat Gagnon de Roberval, avec Louise Fortin.
  • 1889 : Célébration de la première messe.
  • 1890 : Premier baptême : Guillaume Fortin, fils d'Elzéar Fortin et de Marie Boudreault. Arrivée de l'abbé Joseph Ferréol Roy.
  • 1891 : Fondation officielle de la paroisse.
  • 1898 : Construction de la première église sur un terrain donné par Xavier Tremblay.
  • 1899 : Construction du presbytère.
  • 1901 : Ouverture du premier bureau de poste; Guillaume Larouche en est le premier maître. Le 24 février, élection des trois premiers marguillers : Alfred Larouche, Simon Fortin, Xavier Tremblay.
  • 1904 : Décès de Damase Jalbert.
  • 1907 : Arrivée de l'abbé Elzéar DeLamarre. Fondation de l'Ermitage.
  • 1908 : Ouverture de la route de la Station.
  • 1910 : Construction du Pont rouge dans le rang de l'Écluse.
  • 1911 : Décès de Paschal Dumais, colon fondateur de Lac-Bouchette.
  • 1914 : Arrivée de Victor DeLamarre.
  • 1915 : Arrivée de la première automobile, propriété de Émile Lavoie. Construction de la première école par Philibert Delaunière. Installation de l'aqueduc.
  • 1917 : Installation du téléphone.
  • 1918 : L'épidémie de grippe espagnole emporte 19 personnes sur les 950 habitants du village.
  • 1921 : Joseph Dumais est élu maire. Un lac est nommé en son honneur.
  • 1928 : Construction de trottoirs en bois.
  • 1929 : Installation de la lumière en bordure du chemin principal.
  • 1930 : Séparation village-paroisse.
  • 1931 : Établissement par Gilbert Goff et M. Marsh d'un club au lac des Commissaires.
  • 1932 : Mine de silice : la compagnie Gauthier et Frères de Chicoutimi débute les travaux. Ernest Gauthier - frère de Jos, le propriétaire de la mine - et Jos Fortin s'installent avec leur famille sur les bords du lac Bouchette. Jos Fortin meurt d'avoir trop respiré de la poussière de silice.
  • 1934-1948 : J.-François Tremblay, maire; celui qui a le plus contribué au développement de Lac-Bouchette.
  • 1937 : L'arrivée des Sœurs Notre-Dame du Bon-Conseil et la construction du collège. Les premiers professeurs sont Paul Turcotte et Fernand Dallaire.
  • 1938 : L'arrivée d'une fromagerie coopérative : Hormidas Laforest et quelques cultivateurs la construisent; celle-ci fermera à la fin des années 60.
  • 1939-44 : Construction d'un système d'aqueduc pour l'Ermitage.
  • 1939 : Aimé Gaudreault devient le premier juge de paix; son fils Alfred prendra la relève.
  • 1948 : Bénédiction du crucifix devant le magasin général Dumais & Frères, aujourd'hui La Coop Chambord.
  • 1949 : Construction d'un chemin autour du lac.
  • 1953 : Arrivée d'un médecin : Dr Léonard Béland.
  • 1954 : À la demande du père Hugolin Lalancette (curé), un groupe de valeureux villageois dirigé par Joseph-Simon Dumais construisent le premier débouché de la route de La Tuque.
  • 1955 : Construction d'un poste de pompiers et d'une salle publique.
  • 1955-57 : Arrivée des premiers téléviseurs.
  • 1971 : Construction du Foyer pour personnes âgées.
  • 1973 : Construction d'une base plein air.
  • 1974 : Implantation de l'usine Audehou.
alt

Nom du lac voisin, donné en 1828 par l'arpenteur Joseph Bouchette, l'un des explorateurs officiels du Saguenay, lors de son passage à cet endroit les 16 et 17 août.

alt

1898 : Construction de la première église sur un terrain donné par Xavier Tremblay.

alt

1899 : Construction du presbytère

alt

Un des premiers colons, Johnny Munger, devant un camp de bûcherons

alt

Joseph Dumais

alt

J.-François Tremblay a été maire du village pendant 14 ans, chef de gare, président de la commission scolaire, préfet de comté, fondateur de la caisse populaire et juge de paix. Il a été responsable de la construction du collège et de la venue des Sœurs Notre-Dame du Bon-Conseil. Il a été le pionnier de la construction de la route de La Tuque.

Source: http://www.lacbouchette.com


Retour

 

Armoiries

Blason (texte en vieux français) : Coupé; au premier parti, de gueules chargé d'un clocher d'argent et de sinople chargé d'un plaçon associé à deux billes tournées du même placées en soutoir, le tout traversé par un chemin de fer d'argent en fasce abaissé; au second d'azur chargé d'un castor à dextre et d'un poisson à senestre au naturel à la passe représentée par deux demi-langues en pal de sinople joignant la champagne du même chargée d'un monogramme de la Vierge Marie d'or.

Explication de l'armoirie

Les armoiries visent à donner, au moyen de symboles, une idée de la localité par ses éléments caractéristiques.

La partie habitée de l'armoirie de Lac-Bouchette est représentée par un secteur en rouge - de gueules, terme provenant du mot persan ghiule signifiant rouge -, couleur par laquelle est habituellement signifiée en héraldique la population humaine. Il y est ajouté un clocher de style traditionnel comme symbole de son caractère chrétien.

La partie forêt est représentée en vert feuille avec, comme symboles, des pièces de bois travaillé pour signifier que sa forêt est exploitée.

Un chemin de fer traverse les deux champs et touche les deux bords pour indiquer qu'il n'est qu'un tronçon appartenant à une ligne qui se prolonge à l'extérieur.

alt

Le lac, auquel la localité emprunte sa situation géographique et son nom, est bleu azur, couleur attitrée de l'eau. Il est traversé par une passe qui le divise jumellement. Cette passe, appartenant au terrain, en porte la couleur. L'encadrement du lac est complété par une champagne de même couleur représentant le terrain boisé du côté ouest.

Le « M » stylisé sur fond vert représente la Vierge Marie à laquelle un lieu de pèlerinage de l'endroit voue un culte. Ce symbole est d'or pour marquer la côte supérieure de ce trait dans l'ensemble de la localité de Lac-Bouchette.

La devise : « Au bord du lac jumelé » résume tout et le situe. Elle est simple et facile à retenir.

Cette composition est exactement conforme aux règles de l'art héraldique.

 

Retour

 

Carte du territoire

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Territoir-Lac-Bouchette-sma

 

Retour

 

Nous joindre :

249, rue Principale
Lac-Bouchette (Québec)
G0W 1V0


Téléphone : 418 348-6306
Télécopieur : 418 348-9477
Courriel: munilac@lac-bouchette.com

Heures d'ouverture :

Lundi au jeudi:
8 h 30 à 12 h
et 13 h à 16 h 30

Vendredi:
8 h à 12 h

alt